Visa Australie

Pour se rendre en Australie, il est obligatoire d’obtenir un visa pour pouvoir y séjourner et ce, que vous vous y rendiez en tant que touriste ou pour rendre visite à de la famille. Mais plusieurs critères sont nécessaires pour pouvoir en obtenir un et il n’est pas toujours facile de savoir comment procéder. Pour vous aider, voici un petit guide pour obtenir un visa pour l’Australie. Pour encore plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site http://australie-visa.fr/. Découvrons ensemble toutes les subtilités de l’obtention d’un visa australien.

 

Qu’est-ce qu’un visa ETA ?

Il existe plusieurs types de visa pour se rendre en Australie mais dans le cadre d’une visite touristique du pays, il n’en existe que deux. Commençons par découvrir le premier : le visa ETA. Le visa ETA est une autorisation électronique délivrée par les autorités australiennes. Il s’adresse principalement aux personnes qui veulent faire un court séjour en Australie pour une période n’excédant pas trois mois. Il existe deux types de visa ETA : le visa ETA touristique qui s’adresse aux touristes et le visa ETA d’affaires pour les déplacements professionnels. Dans ces deux cas, le visa ETA est valable pour une durée d’un an et permet plusieurs séjours d’une durée inférieure à trois mois sur cette année de validité.

sydney-opera-house

Qu’est-ce qu’un visa eVisitor ?

Le deuxième visa est le visa eVisitor. Il s’agit d’un visa électronique délivré par les autorités australiennes. Il s’adresse aux ressortissants de la Communauté Européenne et de la Suisse. Il permet des séjours touristiques dans le pays mais aussi des rendez-vous d’affaires. Comme pour le visa ETA, le visa eVisitor est valable pour une durée d’un an et pour un séjour n’excédant pas trois mois sur place. Avec ce visa, vous pourrez toutefois sortir et rentrer dans le pays à votre guise comme avec le visa ETA.

 

Quelle est la différence entre les visas ETA et Visa eVisitor ?

Les visas ETA et eVisitor sont, dans les grandes lignes, rigoureusement identiques puisqu’ils permettent tous les deux de visiter l’Australie pendant une période de trois mois maximum, ils sont valables une année et permettent aussi bien les déplacements touristiques que professionnels. La différence réside surtout au niveau de l’origine des demandeurs de visa. Le visa eVisitor est réservé aux ressortissants des pays suivants : Andorre, Belgique, Bulgarie, Chypre, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Hollande, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume Uni, Saint Marin, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse et Cité du Vatican. À l’inverse, le visa ETA sera demandé pour ceux dont le passeport a été délivré par les pays suivants : le Canada, les États-Unis, le Japon, Brunéi, Hong Kong, la Malaisie, Singapour ou encore la République de Corée du Sud.

Ces deux visas sont réservés aux visiteurs qui veulent faire de courts séjours dans le pays, séjours ne dépassant pas trois mois sur place à la suite. Mais il sera aussi possible de demander un visa pour une durée plus longue. Le prix du visa sera seulement plus élevé que le coût de départ.

Autre différence : le visa ETA doit être demandé par le biais de sites spécialisés afin d’être accompagné dans les démarches. Le prix peut donc être un peu plus élevé que le visa eVisitor puisqu’un service en plus vous sera facturé. Quant au visa eVisitor, la demande se fait aussi sur internet mais vous pouvez la faire vous-même. Pensez toutefois que le formulaire à remplir n’est disponible qu’en anglais.

uluru-australia

Combien de temps dure le visa pour l’Australie ?

Comme il a été mentionné plus haut, les visas pour l’Australie, que ce soit le visa ETA ou le visa eVisitor, a une durée de validité de un an à compter de son obtention. Pendant toute cette année de validité, vous aurez donc l’autorisation d’entrer en Australie quand vous le souhaitez pour des voyages n’excédant pas trois mois à chaque fois. Pendant ce temps, vous aurez l’autorisation de voyager dans le pays, d’étudier pendant trois mois maximum, de faire du woofing ou de rendre visite à de la famille ou des amis.

 

Comment faire une demande de visa pour l’Australie ?

Avant de faire une demande, il s’agit de vérifier quelques critères importants. Il est, par exemple, important d’être en possession d’un passeport valide. Plus trivial mais tout aussi important, vous devez posséder une carte de crédit et une boîte aux lettres. D’autre part, vous ne pourrez faire une demande de visa si vous êtes atteint de la tuberculose ou si vous avez fait l’objet d’une condamnation pénale de plus de douze mois. Enfin, et c’est essentiel, vous devez résider dans un autre pays que l’Australie. Ensuite, selon votre pays d’origine, vous pouvez faire la demande du visa ETA ou eVisitor en ligne par l’intermédiaire d’un formulaire à remplir. Ces formulaires sont relativement faciles à remplir. Vous seront demandés vos coordonnées complètes : nom, prénom, sexe, date de naissance, ville et pays de naissance ainsi que tous les détails apparaissant sur votre passeport comme son numéro, le pays de délivrance et la date ainsi que la date d’expiration. Viendront ensuite vos coordonnées postales qu’il vous faudra remplir le plus précisément possible. Après avoir donné votre adresse mail et votre numéro de téléphone, vous devrez remplir une déclaration sur d’éventuelles condamnations pénales avant de signer électroniquement le formulaire. En moyenne, le tarif d’un visa australien coûte à peu près 39 euros, montant qui vous sera demandé après l’envoi de votre formulaire de demande de visa. Une fois votre visa validé, vous le recevrez par mail. Pensez aussi que la demande de visa doit être faite au minimum deux semaines avant votre départ.

australia-flag

Combien de temps faut-il pour obtenir un visa ?

En général, à compter de la date de dépôt de demande d’un visa ETA, le délai d’obtention varie de quelques heures à maximum soixante douze heures. Dans le cas d’une demande de visa eVisitor, le temps de traitement peut être plus long et varier entre trois et neuf jours.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer