Islande – Notre road-trip dans le sud #2

Après la première partie sur nos premiers jours en Islande, voici sans plus attendre la suite de notre périple !

 

Journée 4 : Jokulsarlon – Dyrholaey

A notre réveil, nous avons eu la bonne surprise de tomber nez à nez avec des rennes en sortant sur notre balcon. La journée commence bien 🙂 Nous arrivons au bout de notre parcours du sud, nous reprenons donc la voiture pour faire demi-tour et partir pour de nouveaux horizons.

Nous bénéficions ce jour-là d’un temps magnifique, nous en avons donc profité pour retourner du côté de Jokulsarlon (quand on vous dit que c’est notre chouchou) pour faire de nouvelles photos et de nouveaux souvenirs. Les glaciers étaient plus bleus que jamais.

Nous sommes ensuite repartis en direction de Vik, cette fois-ci plus à l’ouest, à Dyrholaey. Sur ces hauteurs se dresse une formation naturelle spectaculaire de 120m de hauteur, percé d’une immense arche au-dessus de la mer. Cette réserve naturelle réunit notamment de nombreux macareux moines.

Cityguide Islande
Cityguide Islande
Cityguide Islande

 

Nuit dans un autre FossHôtel, le Vatnajökull, du côté de Skogar.

 

Journée 5 : Le cercle d’or

C’est parti pour une nouvelle journée trépidante ! Le cercle d’or est un circuit touristique permettant de se rendre à trois sites populaires : Tingvellir, Gulfoss et Geysir.

Nous avons commencé notre périple par Gullfoss, les plus célèbres et impressionnantes cascades du pays. Elles sont constituées de deux cascades de 32m de hauteur qui explosent dans un bruit assourdissant. Le beau temps nous a permis d’avoir de magnifiques arcs-en-ciel en bonus.

Cityguide Islande
Cityguide Islande

Nous avons continué sur Geysir, source où jaillit de l’eau chaude par intermittence. Et attention, quand le geyser sort, ça pue ! (mais bon on le savait). Dans les années 80, le geyser pouvait atteindre jusqu’à 80m de hauteur ! Malheureusement, la recrudescence de touristes a obstrué le réservoir et la source a perdu en puissance. Le résultat reste tout de même impressionnant. Le plus gros geyser, Strokkur nous offre des jets allant jusqu’à 30m toutes les 10min. C’était très drôle de nous voir tous réunis autour de la source avec nos appareils photos afin de capter le jet !

Cityguide Islande

Nous avons terminé par le Parc National de Tingvellir, inscrit depuis 2004 au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Nous n’avons pas été nous balader longtemps à cause de la fatigue mais avons eu tout de même le temps de contempler la magnifique vue du parc.

Cityguide Islande
Cityguide Islande

Nous avons posé bagage dans un typique guesthouse, le « Lambastadir Guesthouse » à Selfoss. Nous avons encore une fois eu affaire à des hôtes adorables qui n’ont pas hésité à nous donner des conseils sur les alentours. Nous avons d’ailleurs été dîner dans un restaurant recommandé par l’hôte à Selfoss, le « Tryggvaskali Restaurant » (qui est d’ailleurs n°1 des restaurants à Selfoss sur TripAdvisor). Une nourriture saine et délicieuse, un cadre typique et un service charmant, que demander de mieux !

 

Journée 6 : Reykjavík

Dernière journée en Islande, nous nous dirigeons en direction de la capitale pour découvrir la ville. Retour à la civilisation, car cette semaine passée sur la route nous a donné la sensation d’être seuls au monde !

Premier passage au Marché aux Puces près du vieux port, puis nous nous rendons à Hallgrimskirkja, célèbre église de la ville faite de béton. Nous avons vraiment été charmés par l’architecture de la ville mais aussi ses boutiques toutes plus soignées les unes que les autres.

 

Cityguide Islande

L’après-midi fut consacré au fameux Blue Lagoon, lagon bordant un champ de lave. Ce spa est alimenté par l’eau à 38° de l’usine géothermique Svartsengi. L’eau de mer est riche en algues bleu-vert, en sels minéraux et en boue de silice, réputés pour leurs vertus adoucissantes et exfoliantes. L’ambiance est particulière et plus que reposant. Parfait donc pour une fin de séjour. Malgré son côté très touristique, je pense vraiment qu’il serait dommage de ne pas vous y rendre.

Nous avons diné au Grillmarkadurinn, un steakhouse de grande qualité. Très beau cadre et très bonne nourriture. Retour à l’appartement « Mengi » que nous avions réservé pour la nuit.

Vous l’aurez compris, ce voyage ne fut vraiment pas de tout repos ! Mais nous sommes revenus avec de magnifiques souvenirs dans la tête. Ces 5 jours furent plus qu’intenses : 1900 km au compteur (ouioui) !

Seul regret, ne pas avoir eu la chance de voir des aurores boréales. Nous avons pourtant veillés plusieurs nuits, mais la fin de saison a eu raison de nous.

Encore un grand merci à J. pour ce merveilleux cadeau, j’en ai encore des étoiles plein les yeux trois mois après !

 

Nos bonnes adresses :

Hôtels :

  • Gardar on Reynisfjara Beach – Vik
  • FossHotel Nupar – Hofn
  • Lambastadir Guesthouse – Selfoss
  • Mengui Apartments - Reykjavik

Restaurant :

  • Tryggvaskali Restaurant – Selfoss
  • Humarhofnin – Hofn
  • Grillmarkadurinn - Reykjavik

 

Quelques tips sur l’Islande :

  • Prenez une escale à Londres pour payer beaucoup moins cher vos billets d’avion, et ça vous donnera une occasion de visiter la ville 😉
  • Pour toute activité organisée (motoneige, chiens de traineaux, excursions…), pensez à réserver en avance. Elles sont souvent prises d’assaut, même en période creuse ! Nous avons malheureusement eu la mauvaise surprise de découvrir que toutes les dates pour faire des balades en chiens de traineaux étaient complètes pour la semaine.
  • Réservez également votre voiture – si vous choisissez ce mode de transport – en avance. Une fois arrivée à Keflavik, tous les services de location de voiture étaient soit complets, soit à des prix exorbitants.
  • Privilégiez les « guesthouses », les maisons d’hôtes majoritaires dans le pays. Les islandais sont d’une gentillesse folle et n’hésitent pas à prendre du temps pour vous expliquer toutes les bonnes adresses des alentours.
  • Les routes d’Islande peuvent très souvent être désertes sur plusieurs centaines de kilomètres. Prévoyez donc le plein d’essence et de nourriture dès que vous croisez une station.
  • La vie y est très chère, mais la nourriture y est de très bonne qualité et les islandais sont très attachés à l’agriculture et au bio.
  • Faites attention à la saison choisie, vous ne pourrez pas forcément profiter des mêmes activités. En avril, les routes principales étaient ouvertes mais certaines petites routes menant aux terres étaient encore inaccessibles. De plus, le choix de votre voiture changera beaucoup la donne dans votre parcours. Une petite citadine ne vous permettra d’accéder qu’aux routes principales. Nous avions fait ce parti-pris pour une question de budget et mis à part l’avion abandonné du côté de Skogafoss qui n’était pas accessible, nous n’avons pas été bloqués durant notre séjour.

2 thoughts on “Islande – Notre road-trip dans le sud #2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *